2003

ACTE 4 : 2003 - 2005 : L'arrivée d'Antoine VEIL aux côtés de Pascal JACOB propulse le Groupe JACOB vers une dimension industrielle avec le rachat du dernier site de production bois de François PINAULT

Antoine VEIL, (1926 - 2013), époux de Simone VEIL,  a mené avec Pascal JACOB à la fin des années 90 une importante croisade auprès du monde politique pour relancer de la filière bois en France. Grand commis de la Nation, il n'avait pas échappé à Antoine VEIL que la France possède, l'une des  premières forêts d’Europe en volume de bois sur pied, mais, paradoxalement elle demeure l'un des derniers pays sur ce continent en termes de consommation de bois par habitant. Son idée était donc de « reconcilier les français avec le bois et la forêt ». A l'issu de ce parcours commun de plusieurs années, Pascal JACOB exposa à Antoine VEIL courant 2002, son projet de développement majeur dont l'objectif consistait à déployer dans les cinq ans une offre de maisons individuelles produites industriellement en usine, compétitive par le prix, les performances thermiques et environnementales et, enfin, par la rapidité de construction. Antoine VEIL accepta le challenge. La Société POBI, 3ème filiale du Groupe JACOB était née ... Il entra alors au capital de POBI puis celui du Groupe JACOB avec Bertrand LARRERA de MOREL, ancien Président de l'ANVAR et de SOFARIS qui deviendra, plus tard, BPi France Garantie. 

Antoine VEIL (2012) Photo Marianne

[ 2003 ] Courant 2003, la collaboration des deux hommes se traduit rapidement par des décisions opérationnelles et en premier lieu par l'audacieuse acquisition du site de la scierie de feuillus BOSNI située à la Charité-Sur-Loire appartenant au Groupe PINAULT. Le Bois n'étant plus un axe stratégique pour ce groupe, François PINAULT et Pascal JACOB conclurent en quelques jours un accord de reprise par POBI de ce site industriel de treize hectares totalement adapté aux dimensions du projet envisagé et idéalement placé au centre géographique de la France à vingt kilomètres au nord de NEVERS, en bordure de l'Autoroute A77.

[ 2004 ] Début 2004, les premiers investissements machines outils sont opérationnels : deux lignes de production de murs à ossature bois, une ligne de planchers et une ligne de finition verticale de cent vint mètres permettent à la Société POBI de répondre aux premiers marchés de construction de bâtiments à ossature bois. Ces lignes sont réalisées en interne par une équipe dirigée par Charles JACOB. Plusieurs partenariat avec les constructeurs de maisons individuelles sont conclus. en 2005, les premières maisons à ossature bois revêtues d'un enduit hydraulique sont réalisées dans le sud de la France à Saint-Chinian, véritable symbole de la maison en bois où le bois ne se voit pas, le « bois honteux » comme le qualifiait Antoine VEIL, « mais cependant nécessaire à la fois sur le plan marketing et aussi pour contribuer à l'émancipation des français encore frileux vis-à-vis de son utilisation en structure ». 

[ 2005 ] Parallèlement au marché des maisons individuelles et à son statut de fournisseurs de kit d'ossature et de charpentes industrialisées pour le compte des constructeurs de maisons individuelles, le Groupe poursuit également son développement sur les marchés des ERP et des résidences hôtelières. En 2005, POBI remporte un important marché national de conception et de réalisation d'une quarantaine d'hôtels de la chaîne « Ever Hotel » entièrement conçus en ossature bois et d'une capacité variant de 40 à 100 chambres. L'un des facteurs clés de ce challenge réussi par POBI concerne le délai de livraison extrêmement rapide des ouvrages : un mois pour un hôtel de quarante chambres.

Le Groupe JACOB innove dans tous les domaines. Une cellule R & D est créé courant 2005 afin de poursuivre sa stratégie d'industrialisation de son concept constructif POBI avec des objectifs de qualité et de performances très ambitieux. Deux démarches sont engagées : l'ISO 9000 (qualité) et le Marquage CE. Le Groupe se fixe une feuille de route pour les deux ans à venir en vue d'atteindre les performances maximum dans les domaines structuraux,  thermiques, phoniques, d’économies d’énergie, … Pour parfaire cette démarche, le Groupe prend la décision de créer un prototype sur son site de la Charité qui deviendra un véritable laboratoire où seront testées plusieurs options techniques, technologiques et de process.

 

En 2005, le Groupe JACOB compte 60 salariés dont 18 en Bureau d'Etudes & Méthodes.

Les Maisons Pierre, comptent parmi les premiers partenaires de POBI (2002).

Résidence de Toulouse Merville EverWood Pobi Groupe Jacob

Résidence hôtelière de Toulouse Merville, 100 chambres( 2004)

EverHôtel de Villefontaine Pobi Groupe Jacob

Hôtel de Villefontaines 

40 chambres (2005)

Conception 3D Pobi Groupe Jacob

Conception en 3D des ouvrages

sous Dietrich (1998 - 2009)

As en Bois Patrice Warnnt et Pobi Groupe Jacob Lauréat du concours Arbocentre 2006

R & D : Concours ARBOCENTRE

Lauréats POBI & ABW

Maison Bioclimatique à 100000 euros Christian Gimonet Pobi

R & D : Maison bioclimatique à

100000 € - Gimonet-Pobi (2005)

Pascal Jacob

ENTREPRENEUR

  • LinkedIn Pascal JACOB
  • Twitter Pascal JACOB
  • Facebook Pascal JACoB
  • Chaine YouTube Pascal JACOB